Formations à l'informatique et à l'électronique

Auteur : SD
Créé le : 13-04-2017

La technologie PoE

Le Power over Ethernet (PoE), ou l’alimentation électrique par câble Ethernet, est la technologie qui utilise les câbles Ethernet RJ45 pour alimenter en énergie les équipements PoE tels que les téléphones et les caméras IP en même temps que la transmission des données.

En assurant l’alimentation électrique et l’échange de paquets de données IP sur un même câble, il évite l’installation d’un double réseau (IP et électrique) et élimine ainsi l’ensemble des coûts sous-jacents. Il simplifie ensuite le travail d’administration.

En plus de simplifier le câblage, la technologie POE permet, lorsque votre switch PoE est protégé par un onduleur, que les périphériques connectés sont toujours alimentés en cas de coupure électrique.

La plupart des équipements sur le marché sont normalisés, ce qui assure la compatibilité d’équipements de plusieurs marques. Il existe 2 normes :

Afin de ne pas endommager l’équipement terminal, le système d’injection (PSE, Power Source Equipment) doit s’assurer que l’équipement terminal est compatible 802.3af. Les PSE implémentent un système de détection. Ce dernier vérifie que l’équipement terminal peut admettre la télé-alimentation et détermine quelles sont le paires utilisées pour fournir l’énergie électrique.

Grace à ce système on peut sans problème connecter un périphérique non PoE sur un Switch PoE.

PoE Passif

Le POE passif consiste simplement à injecter directement la tension d’alimentation dans les paires non utilisées (4-5 et 7-8) sans s’assurer au préalable que l’équipement connecté à l’autre bout peut supporter la tension injectée. Dans ce cas là on ne respecte pas la norme 802.3af.

Il faut donc faire très attention lors de l’utilisation d’un injecteur PoE passif.

Exemple d’injecteurs PoE passif :

Photo exemple injecteur PoE passif (non 802.3af)

Les équipements

Le schéma ci-dessous montre les différents cas possibles (avec / sans switch PoE et avec / sans périphériques PoE). Il illustre également l’utilisation d’injecteurs ou de splitters PoE.

Schéma Exemples Injecteur Splitter Switch PoE 802.3af PoE+ 802.3at

UPS : Onduleur (Uninterruptible Power Supply). Il n’est pas obligatoire. Il permet de maintenir l’alimentation électrique du switch et des périphériques qui y sont connectés en cas de coupure de courant.

Switch PoE : Switch dont les ports son compatibles PoE On peut y connecter directement des équipements PoE qui seront directement alimentés. On peut également y connecter sans risque des équipements non PoE qu’il faudra donc alimenter par une source extérieure ou par l’intermédiaire d’un splitter PoE.

Injecteur PoE : il s’utilise lorsqu’on dispose d’un switch non PoE. Il permet d’injecter l’énergie dans le câble réseau. L’injecteur PoE se place en générale dans la baie de brassage (tertiaire) ou dans le coffret de communication de la GTL (habitat).

Splitter PoE : il s’utilise lorsqu’on dispose d’un périphérique non PoE. Il permet de séparer l’énergie et les données. Le splitter PoE se place généralement à proximité du périphérique à alimenter.

Articles connexes

Injecteur PoE TP-LINK TL-POE150S
Injecteurs POE Legrand et DLINK
Splitter PoE TP-LINK TL-POE10R


Vous avez apprécié cet article ? Partagez le !

Article connexe : Injecteur PoE TP-LINK TL-POE150S